Accueil > Femme engagée > Le changement, c’est « Demain » … Cinq raisons pour lesquelles il faut aller voir ce film
RONyPwknRQOO3ag4xf3R_Kinsey

Je ne vais pas vous faire une énième critique du film « Demain », de Cédric Dion et Mélanie Laurent, vous en trouverez de nombreuses sur le web … Je vais plutôt vous raconter mon expérience.

« Demain », c’est ce film écologique qui, contre toute attente (pour un documentaire engagé sur un sujet qui paraît rabâché) attire de nombreux spectateurs dans toute la France. Au passage, la bande originale du film est à tomber.

Je l’ai vu un dimanche matin à 10h00 dans un cinéma du Nord Isère. Première surprise : la salle était pleine, des personnes de tout âge.

Ensuite, j’ai difficilement pu ravaler mes larmes pendant la diffusion. Touchée en plein cœur.

Pour terminer, tout le monde s’est levé pour une « standing ovation », phénomène que je n’avais pas expérimenté au cinéma depuis… Titanic (Je sais, çà craint …). Mais la Terre n’est-elle pas un Titanic en puissance ?

Alors, pourquoi cet engouement ?

1. C’est un film positif.

Oui, on sait : notre planète va mal, le réchauffement climatique qui s’accélère va entraîner des conséquences irrémédiables pour notre belle Terre, il ne nous reste plus beaucoup de temps pour réagir (20 ans devant nous selon le documentaire) et les principaux acteurs responsables (politiques et grandes entreprises multinationales) n’en font pas une priorité absolue, trop occupés à conserver des voix pour les prochaines élections ou toujours plus d’argent pour satisfaire les actionnaires et les marchés financiers.

Je résume, fais fi des subtilités et passe très vite sur le tableau, mais vous l’avez compris, il est très sombre et peu nuancé. De gros aplats de gris foncé qui n’augurent rien de bon tels des nuages menaçants avant l’orage. Bon, force est de reconnaître que ça on s’y attend, et que ça mériterait pas une chronique si il n’y avait « autre chose ».

En effet, loin d’amoindrir les signaux d’alarme et de sous-estimer les problèmes, le film s’attache davantage à valoriser toutes les belles initiatives dans le monde entier des personnes qui se mobilisent pour agir concrètement pour que les choses changent.

Que ce soit dans le domaine de l’alimentation, de l’énergie, de la politique, de l’économie ou encore de l’éducation, de nombreux citoyens sont dans la conscience de l’urgence d’apporter une pierre à l’édifice, même insignifiante.

Et çà cela fait du bien. Du positif, enfin ! De quoi ressortir gonflé par la foi en l’être humain et en l’avenir.

2. C’est un film pédagogique.

Des recherches, études, explications scientifiques dans tous les domaines sont très bien et utiles mais souvent difficiles d’accès. J’ai notamment lu tenté de lire le dernier livre de Naomi Kein, « le capitalisme détruit le climat » : mais la multiplication des données techniques me l’a fait abandonner. « Demain » est très pédagogique et c’est avec une logique déconcertante qu’on y apprend comment est fabriqué l’argent et par conséquent comment les crises économiques peuvent survenir. J’avoue que je n’avais jamais totalement compris jusqu’à présent …

3. C’est un film concret.

Je pense que le succès du film est qu’il nous parle en prenant des expériences archi concrètes en exemple. Il répond aussi à des questions que je me pose en termes de solutions. L’accès à la nourriture va devenir problématique, notamment en ville ? Re-découvrons le charme des jardins potagers. L’accès à l’énergie va être limité ? Des tas de solutions techniques en faveur des énergies renouvelables existent.

 4. C’est un film qui nous pousse à agir.

Je ne sais pas vous, mais en sortant, j’ai vraiment eu envie de mettre en place quelque chose. De me dire qu’est-ce que moi, à mon niveau, je peux faire pour agir concrètement : manger bio, acheter auprès des petits producteurs, consommer moins, recycler … Donc si tous les gens qui vont voir le film sont dans le même état d’esprit, c’est (presque) gagné …

5. Et enfin, c’est un film qui valorise le féminin dans nos sociétés patriarcales.

Dans le chapitre dédié à la politique, au moment où il est question des lois, j’ai retenu une phrase d’une indienne : les seules règles que nous devons respecter sont celles qui permettent de protéger l’humain et la Terre. Et non plus celles qui guident vers plus d’argent et de pouvoir.

Bref, si vous ne l’avez pas encore vu, courez le voir !

Ne vous inquiétez pas, votre adresse e-mail ne sera pas publiée ! Mais les mentions suivies d'un * doivent obligatoirement être complétées.

*